Y'a des jours et y'a des nuits... surtout des nuits d'ailleurs. Si seulement ces dernières pouvaient durer plus longtemps et me permettre en plus des heures passées à me chercher un blog digne de ce nom, de dormir mes huit heures syndicales dont mon corps replet et paresseux a besoin pour se remettre.. mais c'est caresser un rêve impossible et j'ai donc opté pour une option plus réaliste : aller me coucher au plus tard à 23:45... enfin, quand je me rends compte que cette heure là est atteinte, autrement dit, pas souvent.
A ce jour, je sais que je dois transférer 245 photos et autant de légendes pour remettre à jour mon ex-blog et donner à ce démenagement une raison d'être. Souhaitez moi bon courage, pasque j'ai pas que ça à faire et que je dois pourtant le faire avant le 23 décembre, date à laquelle mon ex hébergeur de blog avalera toutes mes photos, toutes mes légendes et tous mes billets d'humeur.

Je suis déja fatiguée, rien que d'y penser.

En attendant, si vous avez de la chance et que ça veut bien marcher chez vous, vous pouvez toujours essayer cette page provisoire :