Ce soir je ne dors pas...

Et je trie quelques photos qui sont sur mon mac depuis des lustres... Et parmis ces photos, il y a celle là :

tetee_greu

C'est une photos de ladyslas et moi. Il a 10 jours et nous sommes en train de partager un des précieux moments de nos existences : sorti de la mater avec un biberon dans le bec, ce bébé là ne devait plus téter. Sauf que ma détermination et sa participation à l'exercice de la ré-éducation au reflexe de succion en ont décidé autrement. Et après 8 jours de bib et 15 jours d'entrainement, mon bébé joli et courageux était à 100% au lait maternel. Celles qui nous ont permis de vivre 11 mois d'allaitement, ce sont les marraines qui se sont impliquées dans NOTRE problème comme si c'était le leur et comme si elles n'avaient jamais douté que ce problème trouve sa solution. Peggy, mon amie douce et tellement capable de trouver les mots de réconfort qui ne vous viennent jamais, Margareth ma marraine (reconnaissance éternelle et bonheur sur les 100 prochaines générations) et Blandine la suissesse-multilingue et ressource vivante de documentation expérimentale, toutes ces femmes et tant d'autres encore, chez qui le transfert de savoir est bien plus qu'une idée, un mode de vie à part entière.
Donner mon lait à mes enfants a été pour moi une façon de ME pardonner mes deux grossesses et les deux césariennes que j'ai détestées. Et j'y trouvé un bonheur immense, des sensations incomparables et le plaisir de voir mes petits gloutons s'empifrer de chaleur de tendresse et de lait.
Tout ça n'aurait jamais pu être, si dans ce monde, il n'y avait pas encore des gens, des femmes, des fous, qui croient toujours que les choses sont possibles et que ça ne passe pas forcément par une obligation de bénéfices... merci les filles !